Mets les voiles !

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler dans un précédent billet de mon amie Marine Devlicker, qui pour information a publié une excellente nouvelle dans le recueil « Osez 20 histoires de Quick sex » qui sortira le 21 mai prochain (hop là, un peu de pub au passage, mais après tout, ce blog est fait pour ça). Outre ses qualités d’écriveuse (et de libertine, diront celles et ceux qui l’ont déjà approchée, ce que je suis moi même en mesure de confirmer), elle brille également par ses qualités d’archiviste et possède la plus belle collection de liens vidéos qu’il m’a été donné de voir à ce jour. J’ai donc décidé, avec sa complicité, d’ouvrir une nouvelle catégorie « Vidéo Club » pour en faire profiter mon honorable lectorat. On commence en grandes pompes avec un vibrant appel à l’émancipation des femmes signé Gilles Langoureau, chanteur engagé à mi chemin entre Boss Hogg et Jean Mérant, dont la liberté de ton, l’hédonisme revendiqué et surtout le sex-appeal (regardez comme il bouge son corps, c’est irrésistible) ne m’ont pas laissé de glace.   

Ce contenu a été publié dans Les humeurs d'Elise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *