C’est bon, de se faire draguer !

Je n’ai jamais compris les filles qui se plaignent de se faire draguer. Qui traversent Paris en talons, minijupes et bustiers décolletés et retrouvent leurs copines au café en médisant sur les trois pauvres garçons qui ont eu le malheur de leur faire un clin d’œil sur le trajet. Que préfèreraient-elles, qu’on ne les aborde pas ? Qu’on leur dise qu’elles sont moches ? Certes, et je suis bien placée pour le savoir, il existe quelques spécimens assez gratinés de dragueurs bien lourds, bien chiants, qui ne se contentent pas de vous dire que « vous êtes charmante mademoiselle » et se mettent aussi en tête de vous inviter à prendre un verre, échanger leur numéro de portable avec le vôtre, jusqu’à éventuellement s’énerver quand on leur explique qu’ils peuvent aller se branler. Mais à croire les mijaurées qui n’aiment pas qu’on les drague, ils sont tous comme ça. Et c’est faux. Il existe aussi des dragueurs bien élevés, imaginatifs, et parfois même charmants, voire les trois à la fois. Je dédie mon billet du jour au joli garçon timide qui est venu me voir hier dans le métro, juste avant de descendre à sa station, pour me donner une feuille de carnet pliée en quatre sur laquelle était écrite : « J’aimerais vous adresser la parole mais je n’y arrive pas car je suis trop timide, alors j’espère que peut-être vous le serez moins que moi et composerez mon numéro de téléphone : 06…. » Qu’est-ce que je fais, je l’appelle ?

Ce contenu a été publié dans Les humeurs d'Elise, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à C’est bon, de se faire draguer !

  1. Vallisnéria dit :

    ah c’est clair : OUI !!!!!!!!!!!!!!!

  2. Falmala dit :

    Moi je trouve ca charmant, très mignon et d’une imagination légère.

    Je crois que pour le geste au moins un appel serait de rigueur.

  3. Descarmes dit :

    C’est assez joli certaines choses que vous dites là. Mais sinon c’est assez simple, oui, vous n’avez jamais compris les filles, comme vous le dites vous-même, même si je me permets de vous citer en coupant dans le texte. Et oui, les filles n’ont pas envie de se faire « aborder » ni « déborder » ni « transborder », ce ne sont pas ni des choses ni des côtes ni des rivages, ce sont des filles. Oh, vous aussi quand même sans doute, encore une fois elle est vraiment très mignonne, votre histoire du timide.

  4. Elise dit :

    Bon OK je l’appelle !

  5. alys dit :

    je l’ai fait déjà. Surtout si je trouve la fille trop belle pour moi dans le sens ou je pense que cela serait un miracle si nous serions ensemble par l’avenir. Mais je sais que c’est possible il y a même des femmes qui réussissent à figer, vous glacer par leur insoutenable beauté et un sourire qu’elle vous aurait adressé.

  6. Nicolas M. dit :

    Oui, je crois qu’il faut l’appeler.
    Au moins pour récompenser son audace…

  7. Tchadius dit :

    Je trouve ça très mignon, puis a sa façon il a osé, bien joué!!!
    Alors… qu’est-ce que ça a donné ce tit coup de fil?

  8. Vallisnéria dit :

    @ Alys
    qu’estce que ça veut dire « trop belle pour moi » ? ………….!!!

  9. cricri dit :

    Bonjour

    Je trouve cette histoire mignonne et pleine de sens.
    Ceci remet beaucoup d’idées à leur place.
    Non tous les hommes ne sont pas de gros dragueurs. La plupart sont même réservés et n’osent guère s’aventurer à séduire une femme… Il faut avouer que la réplique est parfois cinglante. Même si l’on s’y prend avec délicatesse, nous voilà rabroués, voire insultés.

    En ce qui me concerne, je suis du genre prudent et discret, pour ne pas dire timoré. Je n’apprécie pas que l’homme soit à ce point stigmatisé, à tort !
    Car c’est dans l’ordre de chose, l’homme est obligé de risquer une approche, c’est obligatoire. Sinon il reste seul.

    Si les filles ne veulent pas être importunées, qu’elles fassent le premier pas, ainsi les hommes ne seront pas obligés de jouer ce rôle qui leur répugnent souvent.

    Car croyez-moi, beaucoup d’hommes n’aiment pas draguer. Ils voudraient que tout soit plus simple, plus évident. Et ne pas être obligé d’élaborer des stratégies, de plus en plus complexes, puisque les femmes sont de nos jours très difficiles

    Trop de clichés circulent, merci d’en avoir brisé un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *