L’approche SM est-elle autorisée?

Un nouvelliste qui joue de la plume aussi volontiers que de la cravache me demande:

« Dans la collection 20 histoires, l‘univers BDSM est-il autorisé dans un volume dont le thème ne serait pas le sadomasochisme? »

Puisque c’est la troisième fois qu’on me pose cette question en deux jours, j’en profite pour y répondre publiquement, et inaugurer dans la foulée une catégorie « Foires aux questions ».

Quant à la réponse: oui, l’approche BDSM est autorisée. Tant que le thème imposé est globalement respecté, peu importe que la coloration du texte soit plutôt traditionnelle, SM, queer, 18ème siècle ou que sais-je d’autre; sauf exception de la pédophilie, du meurtre ou autre pratique répréhensible (mais est-il besoin de la préciser?), nous sommes demandeurs de la plus large variété possible.

Ce contenu a été publié dans Foire aux questions, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *