Daniel Nguyen

(Paris)

danielnguyen

Quand je n’écris pas de la littérature érotique… Je procrastine, j’écris d’autres cochonneries bien pires et dégoutantes, je photographie et cours les expositions plus que les salles obscures, je drague les femmes auteurs aux dédicaces de la Musardine en fumant sur le trottoir, je matte les jambes des filles aux terrasses des cafés au printemps. Entre temps, je travaille avec sérieux pour gagner de l’argent.

Ce que m’apporte l’écriture érotique… Très peu de sous, très très peu même. Avant tout, je m’amuse, avec mon vécu, mon imaginaire, la lectrice (c’est une lectrice à plus de 75% des cas), je me pose des défis et je joue avec la contrainte de l’éditeur quand il s’agit d’une commande. En résumé, je m’amuse dans le temps de l’écriture. Ensuite, cela m’apporte parfois des rencontres intéressantes et inattendues.

Mon tout premier souvenir érotique… C’est très commun, mais mon premier support de masturbation consciente a été ma prof d’anglais au collège, une blonde en escarpins et au décolleté avantageux qui se penchait régulièrement de son bureau surélevé par l’estrade pour nous regarder dans les yeux. A son cours, j’étais au premier rang : c’est à cette période que ma myopie s’est révélée.

Mon texte érotique préféré… Sans conteste, le Château de Cène de Bernard Noël. Cet auteur était déjà un poète reconnu, quand il a sorti ce livre sous pseudonyme en 1969. Frappé par la censure de Pompidou, il a ensuite été défendu par la communauté littéraire, Bernard Pivot en tête. Il a dû plaider sa cause lui-même au tribunal. Son concept, pour ce livre, était « aucune limite dans le fantasme et l’écriture ». Je l’ai lu d’une traite et me suis enfilé un double whisky pour m’en remettre juste après, alors que je ne suis pas adepte de la boisson. Par cet ouvrage, il est à mon sens le seul écrivain contemporain à avoir égalé Sade, peut-être même surpassé.

Ma citation fétiche… « Deux yeux qui voient un beau cul, ne valent pas un doigt qui touche. » Professeur Choron.

Retrouvez Daniel Nguyen sur sa page Facebook ou dans une des nombreuses nouvelles qu’il a publiées dans la collection Osez 20 histoires:

Ice driving, dans Osez 20 histoires de sexe aux sports d’hiver (2014)
Vagin maudit, dans Osez 20 histoires de punitions sexuelles (2014)
D-Day, dans Osez 20 histoires de sexe en 2050 (2014)
Fumer comme un pompier, dans Osez 20 histoires de sexe avec un pompier (2013)
Parking VIP, dans Osez 20 histoires de sexe partout sauf dans un lit (2013)
La dernière, dans Osez 20 histoires de sexe et d’amour (2013)
La toilette, dans Osez 20 histoires de sexe entre filles (2012)
Chambre 522, dans Osez 20 histoires de sexe sur internet (2012)
Sculpture, dans Osez 20 histoires de sextoys (2012)
Vlad, dans Osez 20 histoires de vampires et de sexe (2012)
Chocolats de Noël et Le supplice de Saint-Sulpice, dans Osez 20 histoires érotiques de Noël (2011)
Paris l’été, dans Osez 20 histoires de sexe en vacances (2011)
Beyond the first class, dans Osez 20 histoires de chasseuses d’hommes (2011)
Première séance photo, dans Osez 20 histoires de première fois (2010)

Daniel Nguyen a par ailleurs publié divers romans et nouvelles numériques en vente sur Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>