Éric Cécile-Parques

(Vallée de la Loire)

E C-P
Quand je n’écris pas de la littérature érotique… Je bois du vin de la région, sans modération. J’écris du non érotique : des nouvelles, des textes courts et des poèmes parfois. J’écoute de la musique. Je fais ces trois choses à la fois, souvent.
Je nage dans un océan de chiffres pour gagner ma vie.

Ce que m’apporte l’écriture érotique… Midas pouvait changer en or tout ce qu’il touchait. La motivation diffère, mais l’idée est identique : chercher à transformer en situation sexuelle, tout ce que l’on voit, sent, regarde, caresse, goûte : pure jubilation !

Mon tout premier souvenir érotique… Des vacances en famille. Les mont du Forez. Un château. Une animation touristique estivale. Des stands de dégustations miel, vins, fromages. Une représentation théâtrale Marivaux ou Victor Hugo. La visite guidée du parc. Au sommet d’une butte, la fenêtre grande ouverte d’une chambre du château, un couple nu allongé sur un lit. Monsieur caresse le ventre et les seins de Madame. Quelques instants pour comprendre, puis il faut suivre le groupe qui se dirige vers l’arboretum.

Mon texte érotique préféré… L’Orage – Régine Déforges. Emouvant et inspirant. Indispensable. L’Evangile d’Eros – Florence Dugas. Foisonnant et dérangeant.

Ma citation fétiche… « Ma Justine tu te demandes, où notre âme doit résider ? Elle est dans mon vit quand je bande. Dans mes doigts s’il faut te branler » Anonyme 1875.
Sexe, Poésie et Philosophie : un sacré ménage à 3.

Retrouvez Éric Cécile-Parques dans:
Le vaccin, dans Osez 20 histoires de sexe en 2050 (2014)
Fréquence rose, dans Osez 20 histoires de sexe partout sauf dans un lit (2014)
Le garde-manger, dans Osez 20 histoires de sexe avec des pompiers (2013)
Affectueusement Marie, dans Osez 20 histoires de voyeurs et d’exhibitionnistes (2013)
Les petites cuillères, dans Osez 20 histoires d’amour et de sexe (2013)

Éric Cécile-Parques a également signé des nouvelles et micro-nouvelles dans diverswebzines : Collectif hydrae  les perles, plume rouge (n°2), gargotte acide (n°4). Il est lauréat de quelques concours : cercles des poètes de Seynode 2013, ville d’Arceuil, Aract, petits polars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>