Date de sortie des deux premiers volumes de la collection

Les deux premiers volumes de la collection sortiront en librairie le 20 mai prochain. C’est-à-dire au beau milieu du printemps, à cette période magique de l’année où les corps s’allègent progressivement de leurs vêtements, où les hommes tombent la veste et les filles troquent bottes et pantalons contre jupes et sandales, offrant leurs peaux blanches au soleil après des mois d’hibernation. C’est l’époque des apéros qui se prolongent en terrasse, du mojito de trop, des rencontres faciles, des premières tentations d’infidélité de l’année à l’occasion d’un plan quick sex improvisé… N’en jetez plus ! « Infidélité » et « Quick Sex » (pour celles et ceux qui n’ont pas suivi) sont précisément les deux premiers volumes que nous vous proposons pour essuyer les plâtres de cette collection. Trop intègre pour oser la liaison adultérine ? Trop timide pour oser le quick sex ? Qu’à cela ne tienne : dès le 20 mai, nos auteur(e)s vous attendront en librairie pour partager avec vous leurs expériences d’infidélité et de quick sex, dépeintes avec tellement de réalisme que vous aurez l’impression d’y être. Et je sais de quoi je parle, j’ai lu et relu leurs textes, dont le simple souvenir suffit à me rendre moite… Et je ne vous parle pas de la nouvelle que j’ai moi même écrite: inspirée d’une expérience vécue il y a quelques années, le fait de la revivre en l’écrivant m’a rendu tellement humide que j’ai du faire de nombreuses pauses avec mon rabbit pendant l’écriture avant d’arriver au bout. Bon, j’arrête de faire ma salope et vous donne rendez-vous, je le répète une dernière fois, le 20 mai. A noter sur vos agendas !

Ce contenu a été publié dans La vie de la collection, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Date de sortie des deux premiers volumes de la collection

  1. J’ai reçu vendredi, « Osez 20 histoires d’infidélité » dans lequel figure mon texte « Les mémoires d’un amant », et l’ai commencé ce matin. Les textes retenus sont de qualité, du moins pour ceux que j’ai pu lire (les 6 premiers, dont le vôtre chère Élise). J’avoue avoir eu quelques émois… sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *