Appel à textes : Osez 20 histoires inavouables

Pour notre prochain recueil, nous voulons des histoires inavouables. C’est-à-dire des histoires de cul que vous n’oseriez raconter à personne tant elles sont indécentes.
Tous les types de fantasmes et de scénarios sont permis (à part les trucs légalement répréhensibles, qu’il est inutile de rappeler). Ce qui compte, c’est d’essayer d’aller un peu plus loin que le « osé », le « déluré » ou le « très cul », ça, notre honorable lectorat connaît déjà.

Imaginez une personne, homme ou femme, qui a une vie sexuelle libérée et assumée, connaît son corps, expérimente ses fantasmes, lit volontiers de la littérature érotique… Votre mission est de faire dire à cette personne: « oh putain, ça va loin là ! » en vous lisant.

Le défi vous tente?

Date limite de remise des textes : 15 février 2020 à l’adresse elise.musardine@gmail.com

Les conditions générales de participation sont consignées sur cette page.

Dernier recueil paru: Osez 20 histoires de sexe avec un inconnu

Prochain recueil à paraître: Osez 20 histoires de passion sexuelle (sortie le 27 février 2020)

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Appel à textes : Osez 20 histoires inavouables

  1. Loup dit :

    Qu’est ce qui est légalement répréhensible ?
    Est ce qu’avoir une activité sexuelle pouvant être potentiellement vue par des personnes adultes l’est ?
    Car j’ai toute une série de textes à vous faire parvenir, mais il faudrait que je m’assure de cette disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *